Investissez sur des marchés très liquides avec de gros volumes

Le choix du marché sur lequel vous allez opérer à une importance particulière notamment au niveau de l’exécution de vos ordres pour éviter les slippages, c’est-à-dire un délai trop important entre le passage de votre ordre et l’exécution de celui-ci pour éviter ce type de mésaventure (bien que de temps à autre ce phénomène puisse tourner à votre avantage), le choix d’un intermédiaire offrant une plate-forme de trading réactive vous aidera à contrecarrer ce phénomène.

Je vous conseille donc de n’investir que sur des marchés très liquides et bénéficiant de gros volumes de transactions. Car dans ce type de marchés vous trouverez forcément soit un acheteur ou un vendeur pour faire votre opération au moment où vous le décidez.

 

Fuyez les bulles

Ce que l’on appelle une bulle financière ou bulle spéculative peut être décomposé en quatre phases, la gestation, la naissance, l’euphorie puis l’éclatement. Bien souvent ce sont les particuliers qui se font prendre au piège des bulles financières. Les professionnels disent d’ailleurs souvent que les particuliers achètent toujours au plus haut et vendent au plus bas.

Et c’est bien le problème actuellement puisqu’on assiste probablement à la plus gigantesque bulle économique que l’on ait jamais vue, ainsi depuis la chute du marché en 2009 l’indice Dow Jones a pris environ 140 %, le S&P 500 165%, le Nasdaq 210 %, au Japon le Nikkei  a pris 57 %, et le CAC 40 français 40 % environ.

Dans ces conditions, il devient extrêmement important de mettre son portefeuille à l’abri en faisant preuve de discernement dans le choix de ses actifs, et ne surtout pas se laisser emballer par l’euphorie haussière des cours. En vérifiant que les valeurs des entreprises choisies disposent de bons fondamentaux économiques. À ce titre une analyse fondamentale poussée reste le meilleur rempart pour se prémunir des bulles spéculatives.